Une fabrication à l'ancienne, dans un chaudron de cuivre...

Il faut savoir que nos grands-mères utilisaient 1kg de fruits pour 1kg de sucre. Nous utilisons de 7 à 800g de sucre cristallisé pour 1 bon kg de fruits. Nos gourmandises sont de vraies confitures, pas des "préparations de fruits".



Cuisson à l'ancienne, au chaudron de cuivre...
Cuisson à l'ancienne, au chaudron de cuivre...

Les Confitures du Château

 

Il n'y a pas de secret,  les recettes classiques des Confitures du Château sont celles de nos "grands-mères", sincères... et très gourmandes. N'oublions pas non plus une belle dose de créations, afin de vous faire découvrir de délicieuses spécialités. Le bon goût, comme autrefois.

 

Souvenirs d'enfance : Ces confitures que nous "dévorions" dans l'enfance étaient de véritables gourmandises.

 

Nous utilisons des fruits en provenance de Rungis bien murs mais pas abîmés, du sucre cristallisé, du jus de citron frais, rien d'autre.

 

Souvenez-vous des confitures d'abricots du jardin, dégustées avec des crêpes à la fleur d'oranger... ou sur une belle tartine de pain grillé, sans oublier, sur un morceau de brioche, la véritable confiture de fraises ou aux mirabelles !. Cette confiture des petits déjeuners et des goûters gourmands avec de bons morceaux de fruits...

 

La fabrication : Les confitures du Château sont fabriquées à l'ancienne, en chaudron de cuivre, avec des fruits français (excepté ceux qui ne poussent pas dans nos régions). C'est juste le retour du bon goût, comme faisaient nos Grands-Mères autrefois.

 

Les fruits sont de qualité, sélectionnés rigoureusement, au gré des saisons. Les fruits de nos régions sont donc les vedettes avant tout. Les morceaux sont généreux, dans chaque pot. Ce sont vraiment de véritables gourmandises !.

 

Vous trouverez les confitures du Château "classiques" et les spécialités de la maison... Vous les dégusterez à température ambiante ou selon notre conseil, bien fraîches, un vrai régal !..

Christophe Devé
Christophe Devé

S'agissant d'une "petite" production artisanale, elle se fait à la main, fruit par fruit, tout comme la mise en pot, un par un, et le collage des étiquettes, une par une !.

 

Afin de garder toute leur saveur aux fruits, la cuisson est faite au chaudron de cuivre, en petite quantité à la juste température. L'élaboration d'un parfum se fait tant qu'il y a des fruits de saison. Les gourmands devrons donc "se précipiter" pour se procurer les parfums d’Été, du Printemps, d'Automne et d'Hiver.

 

Vos commandes personnalisées : Sachez qu'il est possible de réaliser pour vous des confitures "sur-mesure", selon vos envies, vos goûts, vos parfums. Il suffit de nous contacter et de passer commande. Le plaisir, c'est aussi la liberté de créer.

 

C'est toujours l'heure de "dévorer" les Confitures du Château, véritables gourmandises !..


Il faut le savoir...

5 à 7 kg  de fruits maximum par chaudron...
5 à 7 kg de fruits maximum par chaudron...

Pourquoi un pot de confiture artisanale est plus cher qu'un pot de confiture industriel ?..

 

Il faut le savoir : Avant d'être dégusté sur vos tartines, pour fabriquer un pot de confiture artisanale, il aura fallu à une personne seule, environ 3h00 minimum, de travail... en sachant que 5 à 7 kg maximum de fruits sont préparés à chaque cuisson. Soit : 30/35 pots... selon les fruits. Il faut par exemple 10 kg de Litchis pour seulement 27 pots de 260 grammes et 6 heures de travail au total !.

 

Il faut aussi savoir que, achetant de petites quantités, le prix des matières premières (Fruits, sucre...) est plus important qu'en "gros"... même chose pour les pots et les étiquettes...

 

Les étapes ? : faire l'achat des fruits, le transport jusque "La Fabrique de Confitures" de Vincennes, la sélection, le lavage, l'épluchage fruit par fruit, de nouveau un rinçage, puis le mélange avec les autres ingrédients, sucre, jus de citron, la macération...

 

Intervient alors, le lavage un par un des pots et des couvercles, le séchage..., la cuisson en chaudron de cuivre (il faut surveiller)..., puis la mise en pot à la louche, un par un, mettre le couvercle... Il faut ensuite compter le temps de prise pot retourné, de nouveau un lavage des pots...  vient l'étiquetage de chaque pot, un par un, à la main !, et un dernier coup de torchon sec pour qu'il soit impeccable... Rien n'est mécanisé dans notre fabrication. Il faut ensuite les préparer pour être livrés dans nos points de vente à Paris et en région parisienne et fournir la boutique de la  "Fabrique de Confitures" de Vincennes..