Pourquoi les Confitures du Château ne sont pas, pour le moment, fabriquées à Vincennes ?..

A deux mois du 1er anniversaire de l'entreprise, faisons le point.

Bonjour à vous toutes et tous et plus particulièrement aux Vincennois(e)s.

 

Je souhaite aujourd'hui revenir sur l'histoire des Confitures du Château.

 

En cette première soirée d'été, fête de la musique, je suis allé, comme souvent, dans les rues de Vincennes, à la rencontre des uns et des autres. J'aime entendre vos retours et remarques sur mes gourmandises. Les gens sont heureux, car mes petits pots font le bonheur des fidèles clients.

 

Puis, cette question, qu'on me pose souvent à Vincennes (le siège y est installé), pourquoi les Confitures du Château ne sont pas fabriquées dans notre ville, mais à Villejuif ?.. pour répondre, il est important de connaître l'histoire de la "Fabrique de Confiture" et surtout la raison pour laquelle l'atelier de fabrication n'est pas à Vincennes.

 

C'est très simple, le but ultime et bien évidement de voir un jour les Confitures du Château fabriquées à Vincennes, comme jusque dans les année 50/60 (voir l'article "Histoire").

 

Septembre 2015 : Après cinq années de réflexion, "Les Confitures du Château" voient le jour. Le siège est à Vincennes, ou je réside depuis près de 10 ans.

 

Le coût de l'installation d'un laboratoire aux normes étant trop important pour moi, les banques ne souhaitant pas suivre mon projet, j'ai cherché la solution pour mettre en pratique cette idée qui me trottait dans la tête depuis 2010.

 

Mai 2015 : L’obstacle au lancement est donc le principal, le laboratoire, la "Fabrique de Confitures". C'est alors qu'en juin 2015, je croise à Paris Laurent Duchêne (Meilleur Ouvrier de France Pâtissier), lors de la soirée blanche des Disciple d'Escoffier, il me propose de venir en parler dans ses nouveaux laboratoires à Villejuif (94). Nous nous connaissons depuis plus de 10 ans.

 

Au cours du rendez-vous, il déguste mes essais et me dit : " Christophe, tes confitures sont sincères, bonnes, équilibrées, le goût du fruit est bien présent", je croie en ton projet et je vais de filer un coup de main... Grâce à Laurent, les Confitures du Château existent, sans lui, il n'y aurait rien.

 

C'est ainsi que j'ai pu lancer l'entreprise en fabriquant chaque dimanche et lundi mes confitures dans ses laboratoires, à Villejuif, en attendant d'avoir mon propre atelier à Vincennes, et voir renaître la fameuse "Fabrique de Confitures".

 

Aujourd'hui, sans aucune communication "presse" et autres, le bilan est très positif. Le bouche à oreille, la qualité des gourmandises et la passion, font beaucoup. La spécialité de la Ville "La Vincennoise" marche bien, comme chaque parfum. J'en suis heureux.

 

Alors, oui, mon vœux le plus cher est d'ouvrir rapidement "La Fabrique de Confitures" de Vincennes, à partir du moment ou mes recherches actuelles, d'investisseurs, puis ensuite de locaux, aboutiront. L'argent est le nerf de la guerre...

 

Il y a des pistes, je m'en occupe très activement, on ne peut pas faire tout en 10 mois.

 

Alors, oui, je m'active, je cherche des solutions, je suis parti de rien, vraiment rien, et je vous assure, c'est le meilleur carburant pour gagner.

 

Christophe Devé - Fondateur et directeur des Confitures du Château - Vincennes - France.

L'ancienne fabrique de Confitures de Vincennes, rue du Midi - Photo : CD - 2010.
L'ancienne fabrique de Confitures de Vincennes, rue du Midi - Photo : CD - 2010.